REUNION DU COMITE DES USAGERS DU 30 SEPTEMBRE 2010


Déroulement des prochains comités
:

En 2 temps afin de rendre ces échanges plus interactifs avec les parents d’élèves

  1. Echanges sur les repas des semaines passées et examen des menus des 6 semaines à venir

  2. Présentation d’un thème ou d’une filière : les parents d’élèves sont invités à transmettre les thèmes ou filières sur lesquels ils souhaitent plus d’infos ; par ex,  produits de la mer ou le traitement des déchets …

Examen des menus :

  • Remarque d’un parent sur la présence de sucre dans les menus : il y aurait par exemple trop souvent des yaourts sucrés.

Rappel de la diététicienne : il faut certes être vigilant mais il ne faut pas supprimer le sucre de l’alimentation des enfants. De temps en temps, des yaourts natures sont proposés avec le sucre à part…, ce qui semble poser quelques difficultés au niveau des maternelles…

  • Remarques APPUI :

    • sur la nouvelle composition des goûters : certes, disparition des biscuits, madeleines … pour être remplacés par du pain mais les parents relaient une certaine lassitude (déjà) des enfants devant le « pain nature » et s’interrogent sur certaines combinaisons comme « pain/pomme » ou « pain/banane »…

Proposition de varier en alternant les sortes de pain (pain complet, aux céréales, viennois, de mie…). Le pain au lait : attention, c’est une viennoiserie !

SRA : remarque notée - à étudier en termes de coût et de possibilité d’approvisionnement loca.

A ce sujet, nous apprenons que le pain des repas est fourni par les boulangers des villes du SIVOM (ex : un boulanger blanquefortais pour Blanquefort ; un du Taillan pour Le Taillan etc).

    • Autre remarque : inadaptation des sandwichs lors des pique-nique ; demande de sandwich plus simples sans salade, ni mayo, ni pâte à tartiner. Les sandwichs composés de pain viennois, viande émincée sont, semble-t-il, très appréciés des enfants.

  • A noter aussi : pour équilibrer l’apport en calcium, ajout d’une composante aux menus des maternelles 4 fois sur la période de 6 semaines.

Renouvellement du contrat SRA :

Création du Sivom en 1996 (aujourd’hui 6 communes : Blanquefort, Ludon, le Pian, le Taillan, Parempuyre, Bruges) – remise en concurrence tous les 3 ans.

Choix politique : privilégier la saisonnalité et l’approvisionnement local sur le Bio (4 fois / mois).

  1. Organisation de la production

  • Généralisation de la cuisson basse température

  • Barquettes préparation froide (entrée, fromage, dessert) – bacs polycarbonates collectifs (seront nettoyés et réutilisés ; auparavant ils étaient nettoyés et recyclés)

  • Système de badges maintenu mais nouveau logiciel pour la gestion des listings (gain de temps)

  • Paiement en ligne pour toutes les communes

  • Hygiène : double certification (ISO 9001 – ISO 22 000) + ISO 14 000 (Qualibat, Qualifroid)

  1. Composition des repas :

  • 1 produit Bio par semaine

  • 80 % des fruits et légumes sont locaux (Sica Maraîchère Bordelaise à Eysines, Impexor Marmande, Les Jardins de Tanaïs à Blanquefort)

  • Viande bœuf : uniquement race à viande

  • Viande Porc nourri aux graines de lin (oméga 3 naturels) (Bretagne)

  • Veau : Sud Ouest – Aveyron

  1. Recettes :

Préparations maison : purées de fruits fraîches ; potage (déployé au cas / cas sur les communes en fonction de l’organisation des locaux et des possibilités d’installation d’un kit de réchauffe) ; pâtisseries sucrées et salées.

  1. Saisonnalité – équilibre – diversité alimentaire

  • Produits de saison : 160 nouvelles recettes

  • Nouvelle présentation (en cube, râpé, bâtonnet, émincé) : pour éviter la lassitude (ex : le concombre en cube est bien meilleur !)

  • Introduction de légumes oubliés ou de nouvelles variétés (ex : kiwi gold)

  1. Personnel (25 salariés sur la cuisine centrale)

  • Recrutement local / participation à l’activité économique locale

  • Promotion interne et fidélisation du personnel

  • Prévention des TMS

  • Formation du personnel des satellites (personnel municipal sur les restaurants) : à la remise en température, décoration d’assiette

  • Assistance technique pour la mise en place des animations et au quotidien

  • Organisation de portes ouvertes

  • Echange de personnel entre la cuisine centrale et les restaurants …

  1. Investissements 2010 / 2013

  • Four (basse température) Frima 25 000 € ; robot ; presse purée ….

  1. Animations

  • Petits déjeuners (2 communes / an)

  • Repas à thème (1 / mois)

  • Semaine du goût (1 / an)

Concours culinaire Junior « Aujourd’hui, c’est moi le chef … »

  1. Développement durable, Environnement

Economie d’énergie

Diminution totale de la production des déchets d’ici 2013 :

    • 70 % des barquettes

    • 100 % CARTONS

    • 100 % BOIS

    • Déchets organiques (composteur)

Limitation des consommables polluants, étiquettes, badges réutilisables (pendant 3 ans, si l’enfant reste sur la même commune, même si changement d’école)

Pas de poisson Panga ni perche du Nil (exclus au vu de leur production)

Effort sur les produits de nettoyage

  1. Axe social : recours à emploi ESAT trisomie 21 ; insertion via les Jardins de Tanaïs

  2. Paiement par mandat, espèces (en mairie), chèque, ou CB lors des permanences.

Une personne est employée à ½ temps (relations clients, com, site Internet)

Le site sera revu les menus seront en ligne, y compris les menus « sans porc » …

Coût d’un repas (facturation SRA / SIVOM) : maternelle : 2, 99 € / primaire : 3, 231 € / goûter : 0, 4748 € / lait 0, 72 € le litre