Présents :

Madame Lacaussade : Conseillère Municipale , Adjointe déléguée aux Affaires Scolaires

Madame Sanchez : Responsable du Service Restauration et Entretien Ménager

Madame Dubrel: Responsable du Secteur Scolaire au Service Enfance

Monsieur Grenouillet : Délégué Départemental de l’Education Nationale

Madame Bel : Parent d’élève titulaire APPUI

Monsieur Dubois : Parent d’élève titulaire FCPE

Madame Borras  : Parent d’élève titulaire FCPE

Madame Lorut : Parent d’élève titulaire FCPE

Madame Monge : Parent d’élève suppléante FCPE

Madame Provost : Parent d’élève suppléante FCPE

Madame Durou : Agent Territorial Spécialisé des Ecoles Maternelles

Mesdames Lebrun et Hervieu : Enseignantes

Madame Capmas : Directrice de l’école

Excusées :

Madame Mari : Enseignante assurant la décharge de direction.

Madame Daury : Enseignante.

Madame Ostermann : Parent d’élève suppléante FCPE

La parole est donnée à Madame Lacaussade qui présente les nouvelles fonctions de Madame Sanchez, actuellement responsable du Service Restauration, Entretien Ménager qui deviendra également Responsable du Service Enfance à partir du mois de janvier, en remplacement de Monsieur Mas.

 

Règlement intérieur du Conseil d’Ecole :

Le règlement est adopté à l’unanimité.

 

Règlement intérieur de l’école :

Le règlement est adopté à l’unanimité.

Madame Lacaussade demande si, pour des raisons de responsabilité, le changement d’horaire des entrées et des sorties décidé au dernier conseil d’école doit être  consigné dans le règlement intérieur de l’école.

Madame Hervieu précise que ce changement ne durera que le temps des travaux.

La Directrice note la demande.

Travaux de réhabilitation et d’agrandissement de l’école:

-Les enseignantes renouvellent leurs chaleureux remerciements aux enseignants de l’école élémentaire pour les accueillir dans leurs locaux, conscients des efforts consentis et de toutes les perturbations de fonctionnement occasionnées.

-Le déménagement de l’école, facilité par la décision du Directeur des Services Départementaux de l’Education Nationale de la Gironde de fermer l’école le mardi 3 juillet au lieu du 5 juillet, aura quand même représenté une très lourde charge de travail.

-La Directrice ajoute que la rentrée scolaire s’est passée au mieux de ce qui pouvait être possible grâce à la mobilisation efficace des services municipaux. Les Directeurs des deux écoles ont conjointement écrit à Madame Le Maire pour exprimer leur satisfaction et leurs remerciements aux services municipaux concernés.

-La Directrice précise que la salle de restauration a été livrée dès le début du mois de septembre, comme prévu. A noter les pertes de temps dues aux trajets, qui obligent les élèves qui mangent au premier service à sortir un peu avant l’heure et les élèves qui mangent au deuxième service à rejoindre quelquefois leur classe un peu après l’heure réglementaire afin d’avoir le temps de manger.

A la demande de Madame Hervieu, Mesdames Lacaussade et Dubrel rappellent que les animatrices interviennent sur la pause méridienne de 11H50 jusqu’à 13H20.

La salle de jeux, dont la livraison était prévue pour le début du mois d’octobre, sera finalement mise à disposition après les vacances de la Toussaint.

Monsieur Mas, responsable du Service Enfance, a informé Madame Capmas que le service AVL déménagera tout le matériel de motricité dans la nouvelle salle pendant les vacances.

Madame Hervieu demande où se situera l’entrée de la salle de jeux. En effet, l’entrée actuelle se situe dans une zone de travaux. Une mise en sécurité de cette entrée est-elle réalisable ? Il est également possible de passer par la salle de restauration. Madame Sanchez répond par la négative, pour des raisons d’hygiène.

Monsieur Grenouillet évoque la nécessité du passage de la commission de sécurité pour le bâtiment rond occupé à la fois par l’école maternelle et l’école élémentaire ainsi que pour la nouvelle salle de restauration.

Madame Lacaussade répond que, renseignements pris auprès des pompiers :

-il est inutile de faire passer la commission de sécurité dans le bâtiment rond car il n’y a pas de modification substantielle des locaux ni de leur destination.

-le passage d’une commission partielle pour la salle de restauration n’est pas nécessaire.

Monsieur Grenouillet demande une confirmation écrite des pompiers.

Madame Lacaussade s’engage à  tenir informés les membres du Conseil d’Ecole par courriel, le plus tôt possible.

Effectifs :

Volontairement limités à 26 élèves par classe à la demande de la municipalité  avec l’accord de l’Inspection Académique en raison du changement de locaux (salles plus petites de 12 m2, toilettes trop hautes…)

A ce jour, 32 élèves en petite section, 34 en moyenne section et 38 en grande section pour un total de 104, répartis sur les quatre classes de l’école.

Madame Lacaussade informe que, pour la prochaine rentrée,la Mairie contactera les familles du secteur obligées d’inscrire leur enfant dans une autre école afin de leur donner la possibilité de  venir à Saturne si elles le désirent.

Prévisions pour la rentrée prochaine : le Service Enfance procède actuellement au recensement des futurs élèves de PS. Les chiffres doivent pouvoir être communiqués aux Services Départementaux de l’Education Nationale au plus tard pour le 16 novembre.

Organisation de l’école :

La Directrice informe le Conseil d’Ecole :

-de l’arrivée de Sandra Heuga et de Sarah Belvachir qui aident à l’encadrement de la pause méridienne  avec Brigitte Tillet, toutes les trois animatrices au Centre de Loisirs de la Chaumière.

-de l’arrivée de Sidonie Vuillomet en remplacement dePaméla Rabat, en congé maladie, sur le poste d’ATA (Agent Technique Alimentaire), responsable du service restauration de l’école maternelle.

-de l’arrivée de Laurence Dubet sur le poste de renfort pendant le temps de restauration et qui assure le ménage des parties communes de l’école le soir après la classe et le mercredi après-midi.

 

La Directrice rappelle les nouveaux horaires décidés au Conseil d’Ecole du 14 juin dernier : 8H45/11H55 le matin et 13H15/16H25 l’après-midi. Décalés de cinq minutes, ils doivent permettre de donner plus de confort aux familles qui ont des enfants dans les deux écoles.

La Directrice insiste sur la nécessité de respecter les heures d’entrée afin de permettre aux ATSEM de service de rejoindre leur classe où leur présence est attendue.


Projet d’école :

La directrice rappelle les deux axes prioritaires du Projet d’Ecole :

-favoriser l’engagement de l’enfant dans son statut s’élève.

-poursuivre le travail  engagé sur la maîtrise des langages.

En cohérence avec ces deux axes, les enseignantes ont choisi, comme chaque année de travailler à partir d’un thème commun aux quatre classes pour donner plus de cohésion à la vie de l’école.

Le thème retenu cette année : « Comme une fourmi…». Il fait suite au thème de l’an dernier « Moi et les autres ou…les autres et moi ? »

Il permettra aux élèves de travailler à partir de l’observationd’insectes sociaux dont les sociétés ont une division du travail,une communication entre individus et une capacité à résoudrecollectivement et avec une grande persévérance des problèmes complexes. Ce thème permettra de travailler par projets. C’est une volonté des enseignantes car ils permettent de mettre en œuvre les programmes de l’école maternelle tout en donnant plus de sens aux apprentissages.

Sur ce thème, outre les projets de classe, on peut ajouter :

Carnaval :

Date : vendredi 1er mars 2013.

 

Partenariats avec d’autres établissements scolaires :

-Avec l’école élémentaire Saturne : mise en place de projets favorisant la liaison GS/CP.

-Avec le lycée d’enseignement professionnel St-Michel : deux rencontres prévues pour les moyens et les grands.

- Avec l’école maternelle Dulamon : échanges entre les élèves de moyenne section.

Madame Lacaussade informe que Monsieur Peyrand, enseignant à la CLIS de l’école élémentaire du Bourg a lui aussi choisi de travailler sur le thème des fourmis. Madame Capmas évoque la possibilité d’échanges entre les classes.

-Pas de soirée chansons cette année car les conditions matérielles ne permettent pas de la préparer (pas de salle de répétition disponible à l’école élémentaire, la salle de jeux de la maternelle est trop éloignée pour y accéder fréquemment et régulièrement les quatre classes à la fois ; de plus, elle est située dans la zone de travaux plus ou moins bruyante selon les jours).

 

A noter par ailleurs :

Partenariat avec la maison de retraite « le Verger du Coteau »:

Il concerne tous les moyens de l’école.

Partenariat avec les Colonnes/Le Carré :

- un spectacle vivant par classe

- une ou deux  séances de cinéma par classe.

 

Avec le centre du Graoux :

Deux journées sont prévues : le 8 avril 2013 pour la classe de Madame Daury et le 11 avril 2013 pour la classe de Madame Capmas.

 

Education physique et sportive :

La Directrice signale qu’elle n’a pas reçu de réponse concernant ses demandes de prêts de salles. Madame Dubrel répond qu’elle les a envoyées par mail. Elle ajoute que lamunicipalité a répondu favorablement à toutes les demandes : pour l’escalade (GS) ainsi que pour les jeux de coopération et d’opposition (MS et GS).

Comme chaque année, les GS auront un cycle d’activités aquatiques au dernier trimestre.

 

Le prêt, sur projet, de 9 tablettes numériques par la municipalité jusqu’à Noël (travail de la langue orale et de la structuration du temps).

 

L’aide personnalisée (BO n°25 du 19 juin 2008) a commencé au début du mois d’octobre. La Directrice rappelle qu’elle s’adresse en priorité aux élèves rencontrant des difficultés émergentes ou passagères. Elle n’a pas vocation à traiter la difficulté plus durable.

Elle s’appuie sur une évaluation des acquis des élèves et de leurs difficultés.

L’école propose une prise en charge de 30 minutes :

-le mardi et le vendredi matin

-le lundi et le jeudi à midi.

 

Photocopies :

Madame Lacaussade explique qu’un marché public a été établi l’an dernier sur la base de la consommation des trois années précédentes. Suite à des dépassements et pour ne pas avoir à dénoncer le marché public, la municipalité s’est trouvée dans l’obligation de mettre en place un quota de consommation par classe :

- 6000 photocopies noir et blanc par classe de maternelle

- 12000 par classe d’élémentaire

- 6000 par direction d’école

- 300 photocopies couleur par classe maternelle ou élémentaire

Madame Capmas s’inquiète de savoir si ce quota sera suffisant pour les élèves de grande section. En effet, tant qu’il s’agit de photocopies de « travail », le quota est suffisant puisqu’il représente une photocopie et demie par jour et par élève.

Il faut toutefois ajouter les photocopies des comptes rendus d’activités, des chansons et des poésies, des informations aux familles collées dans les cahiers de liaison, des montages qui servent aux affichages et des évaluations qui permettent de remplir les livrets d’évaluation. En grande section, il y a les évaluations de début d’année scolaire, celles du milieu de l’année, et celles de fin d’année. Pour les évaluations de début d’année, les photocopies des supports ont été faites sur le quota réservé à la direction.

En ce qui concerne les comptes rendus élaborés avec les élèves, ils sont volontairement nombreux pour faire participer les familles qui comprennent mieux ce que font leurs enfants à l’école maternelle qui dispense un vrai enseignement.

Cette compréhension génère un respect et une confiance qui permettent à l’enfant de mieux s’investir dans les apprentissages et dans le « devenir élève ».

Madame Lacaussade rappelle l’effort de la municipalité qui dépasse largement les préconisations de l’Inspection Académique.

Madame Capmas souhaite une réflexion sur des solutions possibles. Madame Lacaussade pense qu’il faut faire évoluer les pratiques et évoque la solution informatique.

 

Madame Capmas répond que cette évolution n’est pas applicable à court terme car elle doit se préparer. Il fautconnaître les possibilités, leur faisabilité  pour pouvoir choisirla (ou les) solution la (ou les) plus adaptée aux besoins.

Elle évoque l’exemple de l’environnement numérique de travail.

Madame Lacaussade répond que cette solution ne sera pas opérationnelle avant 2014.

 

La kermesse aura lieu le mardi 18 juin.

 

Bilan de la coopérative scolaire :

Clôturés au 31/08/2012, les comptes présentent un solde positif de 1212,03 euros.

 

Intervention de la FCPE :

Monsieur Dubois évoque le projet Terracycle.

Les Brigades TerraCycle sont des programmes nationaux decollecte d'un type de déchets.TerraCycle travaille en partenariat avec des marques nationales et internationales pour organiser la collecte et le recyclage de déchets qui n'étaient pas recyclés au préalable. Certains de ces programmes permettent de collecter des fonds en échange des déchets ;tous les fonds collectés sont versés aux écoles ou aux organismes caritatifs choisis par les équipes de récupération.

Monsieur Dubois propose la récupération des stylos usagés. Actuellement, il est reversé 2cts d’euros par stylo collecté. Il ajoute qu’il suffit de s’inscrire sur le site. Les membres du Conseil d’Ecole sont favorables au projet. 

Madame Capmas remercie les membres du Conseil d’Ecole de leur présence.

La séance est levée à 20h00.